Identité Hakka à Tahiti

Ce livre présente les recherches entreprises par Ernest Sin Chan, docteur en ethnopsychiatrie d’origine hakka (originaire du sud de la Chine), sur l’identité hakka en Polynésie française. Il s’agit aussi d’un témoignage bouleversant de la communauté hakka pour maintenir son identité à travers les métamorphoses et les métissages qu’elle a subi. Selon les mots du psychologue Tobie Nathan en quatrième de couverture, le livre « fournit un modèle permettant de penser les blessures des autres communautés de Tahiti, tout comme celles des minorités d’ailleurs ».

#psychologie #psychiatrie #ethnopsychiatrie #identité #désordre #métissage #Polynésie française #Tahiti #Ernest Sin Chan #Hakka #Chinois #diaspora #France

Ce qu’a aimé LucyLam :

L’auteur-chercheur est totalement impliqué dans sa recherche sur l’identité hakka puisqu’il est personnellement concerné par le sujet. Cela change le rapport de l’observateur-dominant face à l’observé-dominé, fréquent en anthropologie, et cela permet d’être au plus proche des questions que soulèvent les pathologies des patients que l’auteur interroge. Bien qu’il s’agisse de patients, leur récit fait écho à n’importe quelle quête d’identité minoritaire et métissée.

Type d’oeuvre : Livre essai en psychologie

Titre : Identité Hakka à Tahiti. Tome 2 : Ruptures, désordres et fabrication.

Aut.eu.rice : Ernest Sin Chan

Editions : Editions Te ite

Année de publication : 2005

Posts created 15

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut