The Last Tattooed Women of Kalinga

Série de portraits réalisés par le photographe philippin Jake Verzosa entre 2009 et 2013 des femmes de la région de Kalinga et de leurs tatouages (technique batok) avec outre poème introductif en tagalog, traduit en anglais, un fascicule qui décrit un peu plus cette tradition ainsi que des éléments d’interprétations des motifs les plus récurrents (par Natividad Sugguyiao et une préface de François Cheval).

#Philippines #tatouage #photographie #culture pré-colonisation #patrimoine

L’avis de JMS

Tombée par hasard sur cette œuvre alors que je cherchais à en savoir plus sur Apo Whang-Od, la dernière mambabatok de cette tradition, aujourd’hui plus que centenaire (un personage étonnant), j’aime l’introduction de ce recueil et la place laissée aux portraits noir et blanc, des explications sur l’évolution des injonctions à la beauté au cours du temps et la prise de conscience de ce patrimoine vivant, sans un regard « occidentalisé » sur ces corps (préface mise à part). A moi de relier ces différents éléments au sein de la culture philippine aux multiples influences culturelles.

Auteur : Jake Verzosa

Type d’oeuvre : Livre photo

Editeur : Steidl

Posts created 15

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut